Les formations qualifiantes, certifiantes et diplômantes.

Les salariés aspirent à progresser en compétences et veulent faire reconnaître par leurs entreprises les progrès qu’ils réalisent notamment grâce à l’acquisition de nouvelles qualifications et certifications et l’obtention de diplômes reconnus par l’Etat. Ils espèrent ainsi booster leurs carrières et avancer au sein de leurs entreprises et augmenter leurs salaires.

Il y’a principalement trois groupes de dispositifs que les salariés peuvent utiliser soit d’une manière autonome ou soit après accord de leurs entreprises. Il s’agit des:

  • formations qualifiantes
  • formations certifiantes
  • formations diplômantes

Avant tout engagement, il est très important de comprendre les caractéristiques, objectifs et finalités de chacune de ces formations. 

La formation qualifiante

Le salarié peut bénéficier de formations dont l’objectif est d’améliorer ses compétences d’une manière opérationnelle afin de compléter ou de maitriser de nouvelles techniques. Diverses formations qualifiantes sont organisées soit en interne par des experts de l’entreprise, ou soit en intra grâce à l’intervention d’organismes extérieurs de formation. Mais elles peuvent bien entendu se faire en inter à l’extérieur de l’entreprise.  

La formation qualifiante permet au salarié de bénéficier de nouvelles compétences ou, tout au moins de renforcer et « mettre à jour » celles qu’il met en oeuvre quotidiennement dans son travail. A la fin de sformation qualifiante, l’apprenant ne reçoit pas de diplôme ou titre.  L’attestation de stage qui lui sera délivrée viendra enrichir son parcours d’apprentissage et de reconnaissance par son entreprise de ses efforts et investissement.

La formation certifiante

La formation certifiante aide le salarié à développer ses compétences dans le métier qu’il exerce en entreprise. Il pourra s’agir aussi d’aider le salarié à mieux se préparer lors pour un changement de métier ou pour une reconversion professionnelle. En fin de son parcours d’apprentissage, le salarié recevra un titre professionnel ou un certificat.

Grâce à ces derniers, l’entreprise devrait logiquement reconnaitre les efforts et la capacité du salarié à changer de filière et métier, à progresser et gravir les échelons dans l’entreprise et plus généralement à mieux coller à ses besoins.

La formation diplômante

En suivant une formation diplômante, le salarié obtiendra à la fin de son parcours d’apprentissage un diplôme local (diplôme d’une université ou école) ou un diplôme reconnu par l’Etat.

Ce diplôme figure sur des listes établies au niveau national (pour les diplômes reconnus par l’Etat) ou au niveau local. Il est donc bien reconnu sur le marché du travail et il est de nature à faciliter une progression et évolution de carrière ou d’effectuer une réorientation professionnelle ( changement de la filière de production vers le marketing par exemple). De nombreux partenariats sont signés chaque années par des universités et de grandes écoles avec les entreprises de façon à faciliter le déroulement des formations diplômantes.   

Quel que soit son projet, le salarié peut bénéficier de plusieurs types d’aide et du soutien de son entreprise et/ou de la branche professionnelle.