Economie : Les prévisions économiques

Economie : Les prévisions économiques

Comment sont élaborées les prévisions économiques ?

Les prévisions économiques sont élaborées dans la majorité des cas à partir de modèles économétriques, parfois lourds et complexes avec des centaines d’équations et de milliers de variables. Ces prévisions portent sur ce que l’on appelle « les agrégats macro-économiques » comme le PIB, la consommation des ménages, l’inflation, la production industrielle, l’emploi, le commerce extérieur, …

Ces prévisions économiques, résultant de milliers d’estimations statistiques et économétriques et d’hypothèses, sont utilisées par divers acteurs (gouvernements, associations et organismes internationaux) afin d’élaborer la politique économique du gouvernement et de ses institutions (Banque Centrale par exemple). Mais aussi par des institutions internationales (FMI, Banque Mondiale, l’Union Européenne pour évaluer et décider de leurs interventions auprès de leurs membres.

L’horizon des prévisions économiques (court terme ou long terme) détermine en partie la méthode utilisée :

  • Prévisions à court terme : pour cet horizon, on utilise les indicateurs conjoncturels et les indicateurs avancés en recourant essentiellement à la modélisation statistique
  • Prévisions à long-terme : pour cet horizon, on recourt massivement à la modélisation économétrique en utilisant les équilibres comptables (comptes du PIB, des ménages, des entreprises…).

Mais les entreprises, surtout celles qui ont une taille importante et celles qui opèrent sur les marchés internationaux, ont aussi recours à ces prévisions économiques. Ceci afin d’alimenter leurs modèles économétriques qui intègrent des variables explicatives macro-économiques et par branches, pour bâtir des scénarios qui utilisent notamment de telles variables.

Enfin, il faut noter que pour une variable macro-économique importante comme le PIB, les prévisions sur la même période peuvent varier significativement d’un organisme à l’autre. Ces variations s’expliquent par des méthodes et modèles de prévision utilisés et des critères différents.

Qui établit les prévisions économiques ?

Les prévisions économiques sont établies par des équipes spécialisées dans les domaines de l’économie, la statistique, la conjoncture, l’économétrie, etc… Elles appartiennent à des organismes et institutions publiques et privées, nationales et internationales et même locales comme la BAD (Afrique).

Prévisions économiques des organismes/institutions françaises

En France, des prévisions économiques sont publiées périodiquement par le gouvernement les grandes banques et plusieurs organismes privés ou publics :

  • Direction du Trésor : rattachée au Ministère de l’Economie et des Finances, c’est l’organe officiel du gouvernement
  • INSEE : c’est une direction générale du ministère de l’Économie et des Finances. Il a pour mission de collecter, analyser et diffuser des informations sur l’économie et la société française sur l’ensemble de son territoire. Il conduit ses travaux en toute indépendance professionnelle.
  • Banque de France : les prévisions sont pour l’essentiel élaborées par la Direction de la Conjoncture et des Prévisions Macroéconomiques
  • Coe-Rexecode : Centre de Recherche pour l’Expansion de l’Economie et le Développement des Entreprises. Il est indépendant des pouvoirs publics et met l’analyse économique au service des entreprises et du débat public.
  • Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) est un organisme indépendant de prévision, de recherche et d’évaluation des politiques publiques.
  • Les grandes banques françaises et internationales élaborent aussi des prévisions macro-économiques et un peu moins de prévisions sectorielles. BNPP, LCL, Crédit Agricole, pour n’en citer que quelques-uns, possèdent des équipes dédiées aux travaux prévisionnels.

Il faut noter, par ailleurs, que certains organismes, comme l’INSEE, établissent des prévisions par branches importantes de l’économie comme l’agriculture, les transports, l’énergie, le commerce et la grande distribution, l’Industrie, ….

Ces prévisions par branches sont importantes pour les entreprises car elles apportent plusieurs éclairages sur des variables comme dans l’industrie avec le niveau de la production, les dépenses d’investissements, le taux d’utilisation des capacités de production, et dans le commerce et la grande distribution avec le budget des ménages, les nouvelles habitudes de consommation, …. Les entreprises intègrent dans leurs modèles internes et leurs hypothèses ces prévisions par branches.

Enfin, ces prévisions économiques sont établies avec un horizon allant de 3 mois (prévisions court terme) à deux, voire trois ans (prévisions long terme). Elles sont régulièrement mises à jour pour tenir compte des grands événements économiques et politiques intervenus sur la période, comme en cette période à cause de la pandémie du Covid-19.

Prévisions économiques des organismes/institutions internationales

Plusieurs organismes et institutions internationales publient également leurs propres prévisions :

  • Fonds Monétaire International (FMI) : Il encourage la stabilité financière et la coopération monétaire internationale, et s’efforce aussi de faciliter le commerce international, d’œuvrer en faveur d’un emploi élevé et d’une croissance économique durable, et de faire reculer la pauvreté dans le monde. Le FMI est gouverné par ses 189 États membres, auxquels il rend compte de son action. Les entreprises, surtout celles qui travaillent ou qui ont des filiales à l’international utilisent les données financières du FMI pour adapter leurs stratégies et couverture.
  • Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) : C’est le principal rassembleur de statistiques sur les pays développés. Elle s’efforce par ses travaux de promouvoir chez ses membres des politiques de nature à y réaliser la plus forte expansion possible de l’économie et de l’emploi.
  • Commission Européenne : Elle fournit des informations sur l’économie et le commerce de l’UE et sur les ressources pour les entreprises, notamment les réseaux et les possibilités de financement. Conseils pour se conformer à la réglementation de l’UE sur l’environnement, la concurrence et la sécurité des produits. Ses statistiques très riches et détaillées qui figurent sur son site Eurostat sont très utiles pour les entreprises européennes notamment pour l’élaboration de leurs prévisions.
  • Banque Centrale Européenne (BCE) : Sa principale mission consiste à maintenir la stabilité des prix dans la zone euro et à préserver ainsi le pouvoir d’achat de la monnaie unique.
  • Banque Mondiale : Elle constitue l’une des principales sources de financements et de connaissances pour les pays en développement. Les entreprises françaises ou d’autres pays utilisent les données statistiques de la Banque Mondiale pour élaborer et enrichir leurs prévisions concernant leurs activités dans les pays en question.

Enquêtes de conjoncture

Plusieurs organismes et institutions élaborent des enquêtes de conjoncture très suivies par les grandes entreprises, mais aussi les PME-PMI. Une des enquêtes les plus connues et suivies par les entreprises est celle de l’INSEE. L’objectif de l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie est de fournir des informations précoces sur l’évolution de l’activité, la demande et les capacités de production dans l’industrie, à des fins de diagnostic conjoncturel et de prévision à court terme de la conjoncture industrielle, tant sur le plan national qu’européen.

L’indicateur synthétique du climat des affaires résume la tonalité des enquêtes européennes de conjoncture : plus il est haut, plus les industriels considèrent favorablement la conjoncture. Plusieurs entreprises dans les principaux secteurs d’activité sont interrogées sur leurs perspectives à court terme concernant par exemple leurs niveaux des stocks et leurs prévisions d’investissements.

Cet indicateur synthétique est calculé par analyse factorielle qui permet de résumer l’évolution concomitante de plusieurs variables dont les mouvements sont très corrélés. L’évolution de l’indicateur synthétique résume ainsi de manière pertinente la phase conjoncturelle, influant l’ensemble des soldes d’opinion des enquêtes de conjoncture.

Les prévisions sectorielles

Les prévisions sectorielles sont différentes des prévisions par branches. Elles sont élaborées surtout par des organismes essentiellement privés comme exemple par Xerfi .

Ce dernier est en France le premier institut d’études économique privé, totalement indépendant. Toutes les grandes entreprises, les établissements bancaires et financiers, les auditeurs et consultants ainsi que des milliers de PME ont recours aux études Xerfi pour comprendre leur environnement économique et stratégique et élaborer leurs prévisions et décisions.

Les études de cet organisme très connu des entreprises concernent tous les secteurs de l’économie : le numérique, les transports ferroviaires, l’industrie cinématographique, l’énergie électrique, …

MHA – 28 Janvier 2021

Envoyer un commentaire